Métaplasme = Conapt

Date 06.09.17
Auteurcollectif silo
Durée 1:38
Comm.🗨0
Dimensions

Variables

matériaux

béton cellulaire
plaques de plâtre BA13
carreaux de verre

impression

diverses

boîte aux lettre
céramiques
bibliothèque

Avec les contributions de A Constructed World, Mona Chancogne & Olga Bienz, Anthony Divad, Roxanne Maillet, Anouchka Oler et Clara Pacotte.

Plus qu’une œuvre plastique, Métaplasme : conapt se défini comme étant un processus de création, une situation de travail et la matérialisation d’une recherche collaborative. Les spectateurs y sont inviter à participer activement à la recherche amorcée par l’artiste autour du néologisme conapt – inventé par l’écrivain de science-fiction Philip K.Dick – , grâce à un appel à contribution. Cette recherche active à été amorcée par Lou-Maria Le Brusq afin de préparer le numéro de la revue Librarioli (mai 2018) dont elle est la tête pensante. En mettant en place des situations où l’œuvre devient lieu de travail, c’est un geste de ré-appropriation de l’espace par l’artiste qui est affirmé. En l’ouvrant à la contribution, c’est un geste de générosité et de partage, basé sur l’hospitalité.Répondant à l’aspect hétérogène de l’architecture existante sur laquelle elle se greffe, cette installation, réalisée à partir de différents matériaux de construction, se présente comme un espace de travail en mutation, une scène exposant une recherche in-progress et s’adaptant aux nécessités techniques liées à l’avancée de la réflexion collective. Ce qui est présenté n’est pas seulement le résultat du travail de recherche, mais un acte de traduction accompli par l’artiste qui prend le risque de se laisser surprendre, voire déranger, par l’émergence de formes ou d’idées nouvelles. Ainsi, à cette architecture tend à s’émanciper de son auteure, tout en restant dépendante de ses usages.


Cette installation était présentée dans le cadre de l’exposition The House Of Dust d’Alison Knowles se tenant au cneai= à Pantin de septembre à novembre 2017, sur une invitation de Maud Jacquin et Sébastien Pluot

Laisser un commentaire