Épisodes

Date 16.02.23
AuteurThéo Revelen Bernard, Antoine Bermond.
Durée 2:49
Comm.🗨0

Ceuillette de dix années d’ateliers d’écriture au sein de l’association Episode.

Préface de Laure Faucher-Coquard, Animatrice de l’atelier d’écriture et psychologue.



C’est un lieu où l’on écrit. Ou pas. C’est un lieu où l’on parle, où l’on pense, où l’on rêve. Parfois. C’est un lieu où l’on pleure, où l’on rit, où l’on sourit. Souvent. C’est un vendredi sur deux à 13h30 dans la salle de réunion du CSAPA Episode à Béziers. C’est d’abord autour d’une table. Des femmes, des hommes, des vieux, des moins vieux, des jeunes, des bien habillés et des qui vivent presque à la rue, des savants et des qui n’ont pas été longtemps à l’école… C’est des voix, des écoutes, des silences. C’est des mots, des soupirs, des échanges de regards/​C’est des corps penchés sur des pages qui s’écrivent. C’est un atelier d’écriture.

Né il y a plus de 15 ans au sein du service d’addictologie du ventre hospitalier de Béziers dirigé alors par le Docteur Duhamel, il y a perduré de nombreuses années. Aujourd’hui, il se déroule exclusivement dans les locaux du CSAPA. L’origine de cet atelier a été motivée par la volonté d’offrir aux patients un espace d’expression, de liberté. Souffrir d’addiction est souffrir. S’affranchir de ses dépendances toxiques passe par un élan d’affirmation ou de réaffirmation de sa subjectivité. N’être pas seulement un patient”, naître à son désir de dire, d’énoncer. Surprendre et se surprendre. Les mots choisis, écrits, partagés, apaisent et soignent. Par leur justesse, par leur beauté.


C’est une histoire de rythme, de paysage, d’ouverture. Convoquer les mots dans l’espace d’un atelier c’est les regarder nous construire, nous faire faire et nous défaire, nous déplacer. Écrire c’est du silence qui permet à la phrase d’éclore. C’est lalangue et ses effets en plein travail. être attentif à la langue, à ses mouvements, c’est prendre soin des autres, de soi. Au fil des années, au fil des ateliers, plusieurs dizaines de personnes sont venues participer à ces expériences d’écriture. Certaines n’ont fait que passer, d’autres sont au rendez-vous tous les 15 jours, d’autres encore vont et viennent en fonction de ce que la vie leur propose. Et de ce qu’ils en font. Certains ont choisi d’être présents presque jusqu’à leur dernier souffle. J’éprouve une profonde gratitude pour chacun d’entre eux : ils ont fait de cet espace un lieu de conquête, de révolte, de libération. Un lieu de générosité. Un lieu de vie.


L’ouvrage que vous tenez entre vos mains est né d’un désir d’ouvrir la porte de cet atelier. Il est nommé au singulier mais c’est du pluriel. Nécéssitant un engagement collectif. He remercie les collègues qui ont donné de leur temps pour la saisie des textes. C’est une ceuillette choisie. Les textes que vous allez découvrir dans les pages qui suivent sont les fruits de ces moments de vie. J’ai reçu chacun d’eux comme une offrande, un témoignage, une invitation au merveilleux et toujours fragile cheminement de l’être humain. Je vous souhaite un précieux moment de lecture.


Cet ouvrage a été réalisé par Théo Revelen — Bernard et Antoine Bermond entre le printemps et l’automne 2022.
Il a été imprimé à 100 exemplaires en jet d’encre et typographie.

Laisser un commentaire